Demande à M. Vincent Peillon de mettre fin à la diffusion du film Tombay dans les écoles

Monsieur le ministre

Depuis plusieurs semaines, le film « Tomboy » est diffusé auprès des enfants des classes primaires (plus de 47 000 visionnages selon la presse).

Ce film s’inscrit directement dans la promotion de l’idéologie du Genre, par la présentation qu’il fait de la découverte de « l’orientation sexuelle ».

Cette initiative, dès lors que l’éducation des enfants, en matière de morale, relève en priorité de leurs parents, ainsi qu’en stipule expressément le pacte civil des droits civils et politiques[i] (article 18, §4), est toutefois contraire au droit, dans la mesure où elle s’inscrit directement dans une promotion auprès des plus jeunes de l’idéologie du Genre, laquelle est particulièrement militante en matière de mœurs et de morale.

Nous vous rappelons que vous avez-vous-même proclamé (le 29 mai 2013) qu’il n’était pas question d’une application du « Genre » à l’école. Par ailleurs, l’amendement législatif qui prévoyait le contraire a été finalement écarté des débats parlementaires.

 

Or le film « Tomboy » relève explicitement de l’idéologie du Genre, qui veut faire croire que les attitudes des enfants face à la vie, et notamment à ceux de la sexualité sont déterminées spécifiquement par les habitus sociaux et non par le sexe biologique.

Nous vous demandons en conséquence de bien vouloir mettre fin à cette promotion dans les écoles, faute de quoi nous saisirons, et de nombreux parents avec nous, le juge administratif.

Patrick Charles, délégué général



[i]  Rendu applicable en France par la loi 80-461 du 25 juin 1980 autorisant sa ratification, laquelle est intervenue effectivement. Ce texte est d’application directe en France, ainsi qu’en juge le Conseil d’Etat (15 avril 1996, n° 176399 ; et, pour l’article 18  8 octobre 2004, n° 269077-269704).

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Demande à M. Vincent Peillon de mettre fin à la diffusion du film Tombay dans les écoles

  1. Clotilde dit :

    Pourquoi dites vous René Peillon et non Vincent ? Sinon très bon site, merci !

  2. RANNOU dit :

    Nous avons à faire à des facistes on peut les comparer à des SS

    • admin dit :

      Non, je ne dirais pas cela : le nazisme (comme le communisme) n’est qu’une des branches d’un processus révolutionnaire plus profond, qui veut créer de toutes pièces un nouvel homme affranchi de toute référence à la nature, cette dernière considérée comme un obstacle à une « liberté » absolue. Mais ce qu’on retrouve désormais dans les discours officiels, c’est le fameux « Pas de liberté pour les ennemis de la liberté » que proclamaient les révolutionnaires de la Terreur en 1793. Vincent Peillon appelle de fait à « terminer la Révolution française », stoppée par la chute du Comité de Salut Public et de Robespierre. C’est le drame aujourd’hui : de véritables fanatiques ont pris le pouvoir et se servent de tous ses leviers pour faire passer le plus vite possible les « réformes » que leur dicte leur aveuglement idéologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>